Le réchauffement climatique favorise les moustiques

On le sait et on le ressent depuis des années, la chaleur, les canicules de plus en plus précoce dans l’année montre que le réchauffement climatique est une réalité malgré les personnes qui souhaitent encore le nier. Le rapport du GIEC est formel, si rien n’est fait, la biodiversité est menacé tout autant que l’espèce humaine.

Les conséquences dramatiques du dérèglement climatique

Ce dérèglement climatique a pour effet immédiat d’éteindre et de faire migrer les espèces animales qui, habituellement vivent dans des milieux froids ou tempérés, vers les zones plus fraiches pour échapper à la chaleur qui envahit petit à petit la planète. Ces événements de canicule arrivent plus tôt dans l’année et se terminent plus tardivement. Les périodes hivernales et de température plus douce se raréfient et la terre n’arrive plus à se rafraichir la nuit tombée.

Ce climat va faire apparaitre et va faire se développer des espèces animales tropicales au détriment d’espèces animales qui vivent en milieu froid et même tempéré. Mais les animaux ne seront pas les seuls perturbés par ce dérèglement, les plantes très sensibles au climat vont disparaitre au profit d’autres végétaux.

Le moustique, grand gagnant de ce réchauffement climatique

Cet insecte, autrefois, vivant en milieu tropical va continuer à proliférer à une vitesse grand V. Les migrations humaines, la chaleur vont ne faire que permettre à ce moustique de proliférer encore plus facilement. Le moustique étant le plus grand prédateur de l’Homme, nous serons bientôt confronté à une invasion sans possibilité de l’arrêter. La science et les innovations ont bien compris cela et les scientifiques les plus pointus travaillent depuis des années à trouver des solutions pour endiguer cette prolifération de ce fléau pour l’Homme.

Retrouvez quelques innovations pour lutter contre les moustiques

 

Evaluez post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.