Mieux comprendre les moustiques pour mieux s’en défendre

Pourquoi les moustiques nous piquent-ils ?

Seules les moustiques femelles nous piquent. Elles nécessitent notre sang pour
terminer leur cycle de reproduction. Elles viennent donc nous prendre notre sang juste
avant leur ponte. Ce processus dure environ tous les deux jours durant toute leur durée de
vie c’est-à-dire 4 semaines.

moustique

Quels sont les risques ?

Les moustiques ne font pas que laisser un bouton qui gratte, certaines espèces de
moustiques peuvent nous transmettre des maladies tels que la dengue, le paludisme ou la
fièvre jaune qui font beaucoup de morts. Aujourd’hui ces virus ont pratiquement tous été
éradiqués en France mais sont présents dans beaucoup de pays étrangers tels qu’en Asie ou
en Afrique.

Pourquoi la piqure des moustiques ne fait pas mal ?

Lorsque la femelle moustique pique, elle prélève du sang mais injecte aussi une salive qui a
l’attribut d’anesthésier le lieu de la piqure en empêchant la coagulation du sang.
Pourquoi les boutons de moustiques grattent ?
C’est la même salive qui anesthésie qui provoque la démangeaison. Celle-ci provient d’une
petite réaction allergique. Selon les personnes, la démangeaison est plus ou moins
importante et chez certaines elle est même imperceptible.


Pourquoi les moustiques piquent plus certaines personnes que
d’autre ?
Tout d’abord, les moustiques ne piquent pas seulement les humains, certaines espèces de
moustiques visent les animaux. Puis ce qui va attirer les moustiques est particulièrement
l’émission de CO2 le dioxyde de carbone que l’on rejette en respirant. Il est donc impossible
de ne pas attirer un moustique car celui-ci peut nous repérer à plus de 10 mètres. Ensuite,
lorsque nous sommes dans un groupe, les préférences des moustiques sont les personnes
qui transpirent, qui bougent un peu et celles qui ronflent.

Apprenez à vous protéger grâce à toutes les informations sur notre site : Produit anti moustique

Evaluez post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.